ACF_copChef 00 teaserVF

#COPCHEF : La compétition commence lundi 23 novembre

Action contre la Faim a choisi en amont de la COP21 de prendre l’exemple de 6 pays ayant un rôle prédominant dans l’introduction ou non de la mention « sécurité alimentaire » dans l’Article 2 de l’Accord de Paris.

 

 En savoir plus

Dernières Actualités

A la rencontre de Bocar Alpha Sow, en Mauritanie

A la rencontre de Bocar Alpha Sow, en Mauritanie

En Mauritanie, le dérèglement climatique perturbe gravement le calendrier des pluies et des récolt[...]
A la rencontre de Pougidiba Ouoba, au Burkina Faso

A la rencontre de Pougidiba Ouoba, au Burkina Faso

Conséquences du dérèglement climatique : que fait Action contre la Faim ? A travers des programmes[...]
A la rencontre de Sheuli Akter, au Bangladesh

A la rencontre de Sheuli Akter, au Bangladesh

La jeune Sheuli Akter a déjà survécu à plusieurs dangers : des cyclones, crues-éclair issues de pl[...]
Madagascar et le changement climatique

Madagascar et le changement climatique

  Depuis février 2015, le sud-ouest du pays est touché par une forte sécheresse, un [...]
Haïti et le changement climatique

Haïti et le changement climatique

Pays caribéen le plus pauvre, Haïti a subi ces dernières années une succession de crises (aléas [...]

Toutes les actualités


Nuit Noire

Parcours « OFF » de la Nuit Blanche

Samedi 3 octobre de 19h à 02hACF_Nuit-Noire_VF
Basée sur le travail du photographe Munem Wasif, l’exposition mettant la lumière sur la menace climatique au Bangladesh, où intervient Action contre la Faim.

SCAM – 5 avenue Velasquez – Paris 8ème

Métros : Monceau (2) et Villiers (2 et 3)
Plus d’informations
    Voir l’événement
 

 

Quizz – Quel maître du climat êtes-vous ?

Dans un scénario sans dérèglement climatique, en 2050, dans quelle proportion la baisse de la disponibilité en calories augmentera la malnutrition infantile ?

Plus de 600 millions d’enfants vivent dans les 10 pays les plus exposés au dérèglement climatique. Quels sont-ils ?

Selon l’ Organisation Internationale pour les Migrations combien de réfugiés climatiques pourrait-on compter d’ici 2050 ?

Quel pourcentage de ses besoins alimentaires l’Afrique sera-t-elle capable d’assurer d’ici 2050 si la situation climatique actuelle perdure ?

La sous-nutrition est en cause dans le décès de combien d’enfants chaque jour en Afrique subsaharienne et en Asie, région les plus vulnérables au dérèglement climatique ?

Quelle augmentation de la sous-alimentation en Afrique d’ici à 2050 ?

Quel sujet les sociétés civiles luttent-elles pour intégrer à la convention de Paris #COP21 ?

Quelles sont les personnes les plus affectées par les conséquences du dérèglement climatique ?

Combien de décès supplémentaires le dérèglement climatique devrait entraîner entre 2030 et 2050 ?

D’ici 2080, combien de personnes supplémentaires pourraient souffrir d’insécurité alimentaire ?


Le changement climatique aggrave la faim dans le monde.
Si rien n’est fait, les progrès réalisés contre la sous-nutrition risquent d’être anéantis.

temp

ÉLÉVATION DE LA TEMPÉRATURE MOYENNE
PRECEPITATIONS
VARIATION DES PRÉCIPITATIONS

ALEAS

ALÉAS NATURELS DE PLUS EN PLUS FRÉQUENTS ET PUISSANTS
MERS

AUGMENTATION DU NIVEAU DES MERS

 

Télécharger notre dossier de presse

PDF (2,42 Mo)


 



COMMENT AGIR ?

Sur le web

Réagissez sur les réseaux sociaux

Restez informés de la mobilisation







Les évènements

Rejoindre les mobilisations
de la Coalition Climat 21

Action contre la Faim negative

CHANGEMENT CLIMATIQUE ET FAIM : L’URGENCE D’AGIR

Le nombre de catastrophes liées au climat (sècheresses, inondations, cyclones, etc.) a plus que doublé au cours de la dernière décennie par rapport aux années 1990. Les précipitations sont plus irrégulières, plus brèves et plus violentes. Les chocs et stress climatiques ne vont pas cesser d’augmenter ces prochaines années.


pictos


Face aux changements climatiques, Action contre la Faim considère que d’assurer à tous un accès à une nourriture saine, suffisante et nutritive sur le long terme est le principal défi auxquels est confrontée l’humanité. Sur la base des scénarios les plus optimistes de réduction des gaz à effet de serre (GES), les conséquences sur la sous-nutrition seront inévitables mettant à mal les efforts actuels déployés dans la lutte contre la faim et les progrès réalisés ces dernières années.